Sur notre site vous aurez

News Detail

Quelles sont les causes de la cellulite ?

Quelles sont les causes de la cellulite ?

La cellulite modifie l’aspect et la texture de la peau, de telle sorte qu’on l’appelle  « peau d’orange ». Ce problème concerne 85 à 98% des femmes selon les études scientifiques. Pour les femmes, il s’agit de l’une des imperfections esthétiques qu'elles tolèrent le moins et qui les complexe beaucoup.

Mais quelles sont les causes réelles de cette cellulite ? Études scientifiques à l’appui, nous balayons toutes les différentes causes.

Au cours des dernières années, l’intérêt des scientifiques pour ce problème s’est en effet nettement accru. De telle sorte que plusieurs théories sur l’étude de ce trouble ont été élaborées. Cependant, malgré les nombreuses avancées dans le domaine de la cellulite, il reste difficile de trouver une information synthétique sur les causes de celle-ci : c’est la raison d’être de ce dossier.

 

Tableau récapitulatif des principales causes de la cellulite

(*) Concernant les probabilités de survenir de chacune des causes, ces informations sont subjectives et données à pur titre indicatif.

Dans les cas, il est possible de faire énormément de choses pour éliminer la cellulite. Nous détaillons toutes ces solutions au sein de notre dossier :

 

Causes liées au sexe

Les femmes ont un risque plus élevé de développer de la cellulite (2). La raison à cela est simple : le tissu conjonctif et les cellules adipeuses, chez la femme, sont organisés de manières très différentes par rapport aux hommes (3). Plus concrètement les cellules adipeuses (la graisse) chez les femmes ont tendance à être disposées verticalement sous la peau ; alors que chez les hommes cette disposition est davantage horizontale.

Résultat chez la femme, plus la graisse se développe et plus elle se tasse « verticalement », ce qui augmente alors les chances d’impacter l’épiderme (lire notre dossier sur ce qu’est précisément la cellulite pour en savoir davantage). En effet, en arrivant verticalement au niveau de la peau, les cellules graisseuses « pénètrent » en quelques sortes dans le tissu conjonctif (et deviennent ainsi visibles sous la peau, formant les capitons qui caractérisent la cellulite).

D’ailleurs, cette grande différence explique principalement à elle seule la raison pour laquelle on retrouve la cellulite quasi-exclusivement chez les femmes. La cellulite se développe principalement sur les cuisses et les fesses de presque toutes les femmes (les chiffres oscillent de 85% à 98% des femmes selon certaines études scientifiques (4)).

Chez les hommes de tels chiffres sont plus difficiles à trouver: de 2% à 10% seraient affectés par la cellulite.

Toujours dans cette comparaison homme/femme, notons que chez l’homme une hormone bien connue qui circule est la testostérone : celle-ci stimule la production de protéines ce qui au final crée des couches plus dense au niveau la peau (la peau est plus épaisse). Or avec une peau plus épaisse, l’apparition de cellulite est ainsi plus difficile à percevoir.causes cellulite

Causes hormonales

Les œstrogènes au premier plan…

L’apparition de la cellulite chez les femmes commence après la puberté, et cela n’est pas un hasard : à ce moment-là plusieurs hormones stimulent l’organisme de différentes manières. En cela, la cause hormonale est l’une des raisons d’être de la cellulite.

Les œstrogènes (hormones sexuelles pour la femme, qui jouent un rôle central dans la reproduction), sont notamment les hormones qui peuvent causer problème. En cas d’hyperestrogénie (c’est-à-dire un état clinique caractérisé par un excès d’œstrogènes) le risque de développer de la cellulite est grand.

Lors de la ménopause, le niveau d’œstrogènes varie subitement : c’est une période malheureusement propice pour le développeur de la cellulite.

Toutes ces raisons expliquent pourquoi puberté et ménopause sont associées au développement de la cellulite.

Mais aussi d’autres hormones…

Les hormones sexuelles ne sont, en effet, pas les seules hormones pouvant avoir des incidences négatives sur le développement de la cellulite : un haut niveau d’insuline (hormone permettant de régler la glycémie) provoque généralement plus de cellulite.

D’autres hormones comme, les catécholamines (3), l’adrénaline et la noradrénaline, les hormones thyroïdiennes, et la prolactine ont été répertoriées comme participant au développement de la cellulite (1).

Cependant, malgré ces hypothèses (dont les sources scientifiques vous sont présentées en fin d’article), le rôle exact que jouent les hormones dans la formation de la cellulite est à prendre avec des pincettes.

Causes liées à la prise de poids

La prise de poids est davantage une « aggravation » qu’une cause en soit. En effet lorsque la concentration de graisse sous la surface de la peau commence à augmenter, cela renforce l’apparence de la cellulite.

La graisse s’accumule le plus souvent autour des cuisses et des fesses : en conséquence, la cellulite devient plus associée à cette région que toute autre car ce sont des régions « aggravées » par la quantité de graisse.

Prendre du poids (surtout prendre de la graisse) augmente donc malheureusement ses chances de voir se développer de la cellulite. A l’inverse prendre du muscle permet un meilleur afflux sanguin.

Causes liées à l’alimentation

Trop de graisse

Un régime alimentaire inapproprié joue un rôle important au niveau des causes de la cellulite. En premier lieu c’est la consommation excessive de graisses et de glucides qui est cause en cause car cela provoque une hyper insulinémie (trop d’insuline) et de la lipogenèse (production de corps gras dans l’organisme). Au niveau de l’ hyper insulinémie, nous y reviendrons dans la section ci-après (causes hormonales).

Trop de sel

Par ailleurs trop de sel conduit à la rétention d’eau dans le système, et la rétention est une cause aggravante de développement de la cellulite (là encore, nous y consacrons ci-dessous une section dédiée donc nous reviendrons sur ce point).

Excès d’apport énergétique

Si votre alimentation comporte basiquement un excès d’apport énergétique, alors votre métabolisme de base ne peut pas consommer seul toute cette énergie : l’excès de composants énergétiques augmente alors les chances de voir des dépôts de graisse se former dans les adipocytes (c’est-à-dire dans les endroits qui sont justement spécialisés en stockage de graisse et qui créent votre graisse). Plus ces tissus adipeux destinés à recevoir la graisse sont « remplis », et plus la peau a de chances d’être détériorée par la cellulite.

causes de la cellulite

Causes liées au mode de vie

Le fait d’être sédentaire (ou de négliger la mobilité et le sport)

Le mode de vie sédentaire est très défavorable vis-à-vis de la cellulite. En effet le fait d’être mobile permet de soulager le travail du système de circulation du sang : or la circulation du sang est déterminante.

Faire travailler les muscles permet là encore de soulager la circulation sanguine : à chaque fois qu’un muscle se contracte, cela provoque une poussée de sang dans les vaisseaux (contre les forces de la gravité), ce qui est excellent pour la circulation du sang (et pour le cœur aussi). A l’inverse si une personne n’est pas assez mobile, si elle est trop statique, alors cela peut créer de la stagnation au sein des vaisseaux sanguins (et en particulier au niveau des parties inférieures du corps). Enfin, le fait d’être trop sédentaire provoque la réduction et la relaxation des muscles et tendons, ce qui augmente la place possible pour le tissu adipeux.

Mais cela ne s’arrête pas là : rester longtemps assis n’est jamais conseillé car le siège exerce également une pression non négligeable sur les vaisseaux sanguins ! Cela peut perturber la circulation sanguine et lymphatique. Même chose pour les vêtements trop serrés qui font pression et qui rendent difficile la circulation (et favorisent la formation d’œdème).

Le stress

La formation de la cellulite est également favorisée par des troubles du système nerveux (le stress notamment) : nous en revenons ici aux hormones (le stress augmente le taux de catécholamines  dans le sang, et ces hormones sont l’une des causes de la cellulite). Les troubles émotionnels entraînent eux-aussi une augmentation du niveau des catécholamines qui affectent le métabolisme des graisses, change le cours de la lipolyse (catécholamines en forte concentration : cela intensifie la lipogenèse).

La cigarette (ainsi que l’alcool)

La cigarette est également nocive car elle entraine des changements dans la microcirculation du sang. Il a en effet été prouvé de nombreuses fois que la fumée de cigarette réduisait le débit sanguin, affaiblissait et perturbait la formation de collagène (ce qui au final endommage les tissus de la peau). D’ailleurs la cigarette provoque aussi des rides prématurées, le vieillissement de la peau (sèche et décolorée) et peut contribuer aux vergetures (pour ne nommer que certains inconvénients…).

Enfin la consommation excessive d’alcool stimule là encore la lipogenèse (c’est-à-dire la production des corps gras dans l’organisme).

Les vêtements

Autre cause : en cas de port fréquent de chaussures à talons hauts, lorsque le mouvement des pieds est limité, il peut en résulter que la fonction musculaire du mollet et la performance de la pompe musculaire diminuent. Les pieds et les mollets permettent en effet de bien faire remonter le sang dans les veines.

Causes liées à l’âge

Plus le temps passe, et moins la cellulite s’arrange ; le paroxysme pour certaines femmes étant surtout atteint après la ménopause (du fait du réarrangement des cellules).

Là encore les raisons sont liées aux hormones : à mesure que les femmes vieillissent, leur corps produit moins d’œstrogène. Or cette hormone aide les vaisseaux sanguins à rester fluides.

Causes liées à la rétention d’eau

La « rétention » est définie dans le dictionnaire comme une « accumulation excessive dans l’organisme de produits qui doivent normalement être éliminés ». Cela s’appelle aussi un « œdème ». L’organisme est normalement censé pouvoir évacuer au fur et à mesure les produits à éliminer : ces produits (à l’image de l’eau), ne doivent pas être stockés. L’eau par exemple s’élimine via l’urine, la transpiration ou encore la respiration (on en élimine environ 2,5 litres par jour).

Les personnes qui souffrent de rétention – et notamment de rétention d’eau – accumulent beaucoup d’eau dans leur corps. Lorsque l’eau s’accumule sur le long terme, cela fait gonfler les tissus et comprime peu à peu les vaisseaux sanguins et lymphatiques. On entre alors dans un cercle vicieux : les systèmes sanguins et lymphatiques parviennent encore moins à éliminer les liquides, qui s’accumulent alors de plus en plus. En faisant gonfler les tissus, l’eau provoque un effet bosselé à la surface de la peau, la fameuse cellulite..

Pour en savoir plus sur la rétention, vous pouvez consulter notre article complet à cette adresse : Comprendre les liens entre rétention d’eau et cellulite. La rétention d’eau touche beaucoup plus de femmes que d’hommes.les différentes causes de la cellulite

Causes liées à la grossesse et à la pilule

La grossesse est une période spéciale. L’utérus – à un stade avancé pendant la grossesse – agit comme une barrière mécanique à l’afflux sanguin, ne favorisant ainsi pas la circulation des membres inférieurs : retour donc à l’afflux sanguin qui est une cause de la cellulite. Par extension la grossesse est en donc une autre.

Par ailleurs les hormones incluses dans les pilules contraceptives entraînent une relaxation sous-cutanée du tissu adipeux, ce qui peut avoir pour effet secondaire de prendre du poids ou de faire apparaitre des œdèmes, et donc favoriser la lipodystrophie et donc la cellulite…

A l’inverse, l’allaitement semble être une méthode qui – pour certaines femmes – favorise la perte de cellulite. En effet quand une jeune maman donne le sein, il faut qu’elle utilise certaines des réserves de graisse (accumulés pendant la grossesse) afin d’apporter l’énergie nécessaire au processus de fabrication du lait maternel. Le métabolisme de base (c’est-à-dire la quantité de calories que le corps consomme au repos) se voit augmenter de 200 à 500 calories par jour quand une femme allaite. Quand on sait qu’une femme de 35 ans, mesurant 1m75 et pesant 60 kilos, dépense environ 1900 calories sur une journée quand elle est très légèrement active, le fait de rajouter de 200 à 500 calories permet de rajouter de 10 à 25% de consommation énergétique.

Causes génétiques (l’hérédité)

Certaines femmes sont nettement plus exposées au développement de cellulite que d’autres. Cela s’expliquerait par la génétique (4). En effet, les masses graisseuses et leurs zones de localisation dans le corps découleraient de la génétique. De même que la qualité de la circulation sanguine et lymphatique. Ces raisons prédisposent plusieurs femmes au développement de la cellulite.

Si votre mère et votre grand-mère ont eu de la cellulite, vous avez malheureusement de bonnes chances de la développer également.

D’ailleurs il existe un test génétique pour savoir si vous portez la variante du gêne qui est favorable à l’apparition de cellulite… Ce test de « prédisposition à la cellulite » va tester plus précisément les gênes ACE et FIF1A (qui auraient un fort impact sur la cellulite). Même si le test ne semble pas disponible partout ; il peut se trouver sur Internet au tarif de près de 200 euros (5). Toutefois, sachant que la plupart des femmes développeront de la cellulite au cours de leur vie (et sachant que vous le saurez quand vous le verrez), faire le test n’est probablement pas si important que cela.

Si vous n’êtes pas l’une des chanceuses dont toute la famille a la peau extrêmement lisse, gardez espoir : les causes précédentes que nous avons évoquées jouent aussi un rôle important, et notre dossier sur les meilleures manières de perdre sa cellulite est rempli d’explications utiles.